Nous étions 5 Altimiens à Amsterdam pour la 3ème édition des conférences Awwwards qui réunit chaque année des designers du monde entier. L’occasion pour nous de découvrir leurs secrets les mieux gardés.

Au programme : une journée de workshop sur les best practices du chekout en e-commerce et deux jours de conférences.

Le Workshop : eCommerce checkout best practice.
Animé par Vitaly Friedman, rédacteur en chef de Smashing Magasine.

Selon M Friedman, il y aurait en moyenne, 36 “touchpoints” dans un checkout (créer un compte, rentrer ses codes de CB, renseigner ses adresses etc), autant de moments où quelque chose peut mal se passer.
Selon une étude du Baymard Institue (datant de 2013) menée sur 15 des plus gros sites eCommerce du monde, le taux moyen d’abandon panier est de 68,53 %.

abandon panier

Taux moyen d’abandon panier selon le Baymard Institute

 

CZ0D4zAWIAAjmha

Principales causes d’abandon panier selon le Baymard Institute – 2013

Selon cette même études, les principales raisons sont :
– Les coûts supplémentaires (livraison principalement)
– La création forcée de compte (Vive guest checkout =) )
– L’inquiétude sur la sécurité de paiement
– Un process de checkout compliqué
– Un manque de moyens de paiement (Go Paypal !)

Voici quelques conseils d’amélioration que préconise M Friedman :
– Sur mobile, laisser le champs mot de passe visible par défaut avec la possibilité de le cacher.
– Mettre en avant dans le panier ce qui est gratuit. Nous aimons tous ce qui est gratuit, c’est très bon pour le taux de conversion.
– Livraison : toujours indiquer le prix ET les délais, pour permettre au client de faire son choix.
– Livraison : Anticiper et montrer les frais de livraison et/ou de taxe en se basant sur l’adresse IP.
– 50 % des utilisateurs estiment trop payer s’ils voient un champs “code promo” mais qu’ils n’en n’ont pas. Une bonne idée est donc de le “cacher” derrière un bouton.
– 60 % des utilisateurs copient-collent leurs adresses e-mail lorsqu’on leur demande deux fois. Facilitez leurs la vie et ne la demandez qu’une fois !

– Trop de réassurance sur le paiement semble être plus anxiogène qu’autre chose. Un petit cadenas + la mention “Paiement sécurisé” est très efficace.

paiement securisé

 

– Mieux vaut avoir un nombre d’étapes plus important, mais très claires, plutôt que d’essayer de tout faire en deux ou trois étapes. (Il ne faut tout de même pas dépasser 8 étapes)

graphique

Nombre d’étapes du checkout x efficacité – Baymard Institute

 

Speakers

Liste des conférenciers

Les conférences – Ce qui nous a plu
Nous avons eu la chance d’assister à 17 conférences en deux jours ( soit 30min chacune), voici un focus sur deux thèmes souvent mentionnés et qui nous ont semblé particulièrement intéressants :

1/ Le Design n’a jamais été aussi important
Sans surprise, tous les intervenants ont évoqué l’importance du design. Que cela nous plaise ou non la technologie s’immisce dans presque tous les aspects de nos vies, les consommateurs attendent aujourd’hui de belles expériences sur des produits bien conçus.

Le design a donc plus que jamais un rôle à jouer dans la conception de ces expériences. Les entreprises qui réussissent aujourd’hui le mieux sont celles qui intègrent le design dans leur ADN dès le début. Pour preuve, parmi les entreprises du “Fortune 100”, qui liste les 100 plus grosses entreprises Américaines, 1 sur 10 a un designer à sa tête (ou qui occupe un poste de direction)

Fortunes 100 x Design

Cette tendance s’accélère et de plus en plus d’entreprises technologiques rachètent ou fusionnent avec des entreprises spécialisées dans le design.

Design M&A

Fusions-Aquisitions d’agences de design x poids lourds du numérique.

2/ La vidéo et le motion deviennent incontournables.
De nombreuses conférences étaient cette année centrée autour de la vidéo et du motion design. Anrick Bregman nous a parlé de ces passionnants travaux sur la réalité augmentée (comme le glaçant projet Storm)

der

Les londoniens de Hi-ReS! nous ont présenté leur projet psychédélique Void, Un duo de Mediamonks (lauréats Awwwards du meilleur site “Choix du public” pour Weber – BBQ Cultures) nous ont présenté leurs campagnes vidéo immersives pour différentes marques D’autres intervenants tels que Josh Brewer, Bjarne Christensen ou encore Greg Barth on très largement utilisé la vidéo ainsi que les animations afin de soutenir leurs présentations.

Les animations, portée par le Material Design de Google en 2014, continuent d’être de plus en plus présentes dans toutes nos expériences, elles donnent du sens et facilitent la compréhension des utilisateurs.
Le site Awwwards confirme cette tendance fin 2015 : “Les animations sont de plus en plus utilisés afin d’améliorer la narration d’un site , ce qui rend l’expérience plus interactive et ludique”.

Depuis l’avènement de l’HTML 5 en bon remplaçant de Flash, et grâce aux nouveaux moyens techniques (drones, cameras HD,…) nous assistons également au retour en force de la vidéo sur nos écrans. Story-telling en réalité augmentée ou encore véritables films en vue subjective, les marques n’hésitent plus à utiliser ces nouveaux supports de contenus interactifs pour nous séduire. L’idée est de placer l’utilisateur au coeur de la marque en lui proposant une expérience unique.

 

Conclusion :

No UX Only UX

There is no UX, There’s Only UX Leisa Reichelt, Head of Service Design and User Research at Digital Transformation Office

Les objets connectés s’immiscent de plus en plus dans nos vie et la qualité de nos devices ne cessent de s’accroître. Les consommateurs attendent de plus en plus un design et une expérience utilisateur de haute qualité. Les entreprises qui intégreront cette notion seront celles qui réussiront.
En 2016 encore plus qu’en 2015, ces expériences seront largement portées par du contenu vidéo ainsi que des animations de qualité.

Bonus, la liste de gagnants :
– Site de l’année : 84.Paris pour Because recollection
– Agence de l’année : Watsondg
– Designer indépendant de l’année : Benjamin Guedj
– Site de développeur de l’année : Spring Summer pour Beagle – Better proposals
– Site eCommerce de l’année : Basic pour Nixon.com
– Site expérimental / Innovant de l’année : Bryan James pour In Pieces
– Et pour finir, Site le l’année “Users Choice” : MediaMonks et UncleGrey pour Weber – BBQ Cultures

Florian Girault / Martin Deramecourt