Les tests utilisateurs sont essentiels pour avoir des retours sur nos choix design avant de déployer une solution digitale. Même si leur nécessité n’est plus à prouver, ils sont souvent écartés lors du périmètre final du projet pour des raison de temps et d’argent.

Chez altima°, nous suggérons à nos clients de ne pas by-passer cette étape en intégrant du guerilla testing quand leurs budgets ne permettent pas de faire des tests plus complets en labo.

Le Guerilla test : késako ?

Il s’agit d’une méthode de test rapide d’un service à moindre coût qui peut être conduite n’importe où (dans un café, dans la rue, en magasin, etc.). En une journée, on obtient un nombre important de retours utilisateurs qui permet de concevoir une interface plus performante.

La préparation

Le Guerilla test n’est pas pour autant synonyme d’improvisation. Il faut optimiser chaque minute passée avec les utilisateurs car le temps qu’ils vous accorderont sera très court.

Voici les grandes étapes pour bien préparer votre Guerilla test :

  1. Identifier les éléments à tester.
  2. Créer le prototype de test (sur Axure / Invision / Principles / prototype papier, tout dépend de ce que vous voulez tester).
  3. Choisir le lieu et la date de votre test.
    Conseil : Essayez de trouver un lieu stratégique à forte affluence où les testeurs auront 10 minutes à vous consacrer.
    Exemple : au Starbucks d’un aéroport pour l’application tablette d’une agence de voyage.
  4. Créer le script de test pour couvrir tout ce qui est à vérifier.
  5. Définir les rôles de chaque participant au test : animation du test, recrutement, prise de notes. Ne soyez pas plus de 3 personnes pour ne pas effrayer les testeurs.
  6. Prévoir l’équipement de test : formulaire d’acceptation, devices de tests, outil d’enregistrement, etc.

Le déroulé du test

Le jour J est arrivé. Il ne vous reste qu’à installer votre matériel. Tout doit être mis en place pour que le futur testeur soit à l’aise : n’encerclez pas l’utilisateur, ne soyez pas trop proche ni trop éloigné et souriez !

Côté recrutement, vous serez surpris : parfois un simple café suffit pour que les gens vous consacre 15 minutes.

Par expérience, après 6 testeurs les retours sont souvent similaires. Dès que cela sera le cas, vous pourrez arrêter vos tests. N’oubliez pas – même si la journée a été longue – de faire un bilan des retours utilisateurs tant que tout est encore frais dans votre tête.

Pour résumer

  • 1 à 2 jours de préparation des tests
  • 1 jour de test
  • Des enseignements clés pour ajuster la solution.

Tout ceci avant l’implémentation technique pour éviter de faire et défaire.

Avantages et inconvénients du Guerilla testing

On aime le Guerilla testing car

  • c’est rapide à mettre en place.
  • c’est peu coûteux.
  • on récupère beaucoup de retours utilisateurs en très peu de temps.

Mais…

  • tous les testeurs ne sont pas forcément dans la cible.
  • les tests sont courts donc le nombre de questions est limité.
  • on ne contrôle pas l’environnement de test.

Nous avons déjà vérifié l’efficacité de cette méthode sur de nombreux projets (vente de voyage, chaussures, produits de beauté, équipement sportif, assurance…) : diminution des allers-retours en design, meilleur performance des solutions déployées et des clients satisfaits qui se sentent plus proches de leurs utilisateurs !

Elodie Mermet

UX Designer

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn