Il y a quelques semaines, nous avons découvert avec joie la sortie du premier site responsive e-commerce : Lot18.com, un site new-yorkais de ventes privées de vin. Passé inaperçu en France, ce lancement a été suivi (quelques jours après) de la publication sur le site du magazine .Net d’un super article de Vince Allen, senior développeur front-end chez Lot18, faisant un super retour d’expérience sur le projet de refonte du site Lot18.com en web responsive: il y explique pourquoi il pense qu’il s’agit du développement de demain. La phrase-clé ? « Ce qui est bon pour le développeur n’est pas nécessairement bon pour le client. »
J’ai donc demandé à Vince et Oliver Lindberg (Editeur du Magazine .Net) l’autorisation de traduire ici cet article, ce qu’ils ont accepté et je les en remercie.

Lot18.com en bref :
Au lancement du site en 2010, ses fondateurs ont levé plus de 45 millions de dollars. La société, qui a démarré avec 6 employés, en comptait plus de 90 fin 2011. Le site regroupe plus de 600 000 membres et comptabilise plus de 700 000 bouteilles de vin vendues aux USA.

 

«

Bien qu’il puisse être passionnant de travailler dans une entreprise e-commerce en plein essor comme Lot18, notre ferveur a été tempérée il y a quelques mois lorsque l’équipe de développement a été confrontée à un choix :
1. Continuer à construire sur le socle actuel du site, qui n’a jamais été destiné à être utilisé pendant plus de quelques mois après le lancement de l’activité.
2. Construire une plate-forme de toute nouvelle génération qui pourrait durer des années.
Nous avons opté pour ce dernier choix, malgré un délai très court : trois mois et demi.

Nous savions aussi que nos visiteurs accédaient à Lot18 de façons de plus en plus diverses en termes de devices et que cette tendance allait se développer. Plutôt que d’anticiper les préférences de nos utilisateurs, nous avons développé un site « souple » qui s’adapte naturellement à un large éventail de devices connectés au web. Bref, la conception d’un site responsive était au cœur de notre stratégie de développement, mais il nous a obligé à penser comme nous n’avions jamais eu à le faire lors de nos précédentes missions de développement.

Voici sept choses que nous avons apprises durant la construction d’un site web responsive dans un court laps de temps.

1. Combien de sites peut-on construire?
Le côté positif quand on est développeur, c’est qu’il y a toujours un autre système d’exploitation, navigateur ou périphériques auquel il faut s’adapter, bref on ne manque jamais de travail ! Mais la construction d’une version ou d’une application, l’une après l’autre, n’est pas viable dans une petite entreprise. Développer, tester et déployer une base de code unique simplifie presque toutes les étapes dans le processus. Quand le temps presse et que la fatigue se fait ressentir, vous pouvez vous focaliser sur un objectif unique – sans distraction.

 

2. Le business est le plus important
La saison des fêtes est la plus importante en e-commerce, d’autant plus pour les sites spécialisés dans l’alimentaire et le vin comme Lot18. Avec des milliers de clients qui planifient fêtes et achats de cadeaux, nous ne pouvions pas envisager que nos clients seraient tous assis derrière un bureau ou, à l’inverse, prendraient le temps de rechercher une application, la télécharger et l’utiliser. En effet, cette hypothèse était tout aussi dangereuse que celle qui aurait consisté à penser que n’importe quel client utiliserait le même device pour chaque visite sur le site, ou que tout ami invité par un utilisateur du site aurait un device similaire. Adopter une approche responsive privilégie le business et réoriente notre pensée comme une équipe de développement. Nous sommes plus près de l’expérience client et non pas uniquement concentrés sur nos propres horaires et plannings.

 

3. Arrêtez de courir après les plateformes et construisez de nouvelles fonctionnalités
En nous libérant de la recherche de plateformes, nous avons consacré plus de temps à la construction des fonctionnalités pour le nouveau site. Par exemple, nous avons revu notre tunnel de commande et nous avons pu nous concentrer sur une seule stratégie UI/UX (Interface Utilisateur/Expérience Utilisateur) sans se soucier de constructions spécifiques à l’appareil. En allant ainsi de l’avant, l’équipe de développement sera plus concentrée sur les fonctionnalités et plus efficace.


4. Tout le monde recette
Dans une petite entreprise, tout le monde est occupé et personne n’a le temps de naviguer sur la nouvelle version du site pour aider à trouver des bugs ou des complications imprévues. Mais nous avons rencontré une conséquence agréable au développement d’un site responsive : tout le monde pouvait tester le site sur leur propre temps !
Si certains collaborateurs voulaient tester ou tout simplement consulter le site en cours de développement, ils pouvaient utiliser leurs téléphones au cours de leurs déplacements ou leurs tablettes, ou même leurs téléviseurs à la maison. Encore mieux, ce type de test permet à chacun de mieux appréhender la façon dont nos membres vont utiliser le site.

 

5. Soyez cohérent entre les applications natives et le web mobile
Lot18 publiera prochainement une application et, comme c’est le cas la plupart du temps, elle a été conçue pour l’iPhone. Cependant, même les mobinautes les plus addicts d’applications navigueront sur le site en y accédant via un e-mail, Twitter, Facebook, etc. Le site fournit une réponse cohérente entre les expériences Web native et mobile, et renforce l’expérience de marque globale.


6. Explorez de nouvelles interactions
Avant le lancement, nous avons observé un nouveau comportement chez les personnes qui avaient pu tester le nouveau site. Dès qu’ils comprenaient que le site s’adaptait à l’écran, ils commençaient à jouer avec lui. Le responsive ajoute une dimension à l’expérience et offre un regard neuf, les utilisateurs jonglent d’un périphérique à un autre – ou d’un mode de l’appareil à l’autre.
Il s’agit d’une réaction émotionnelle que l’on pourrait traduire par «c’est amusant » et c’est toujours une bonne chose.

 

7. Vous obtiendrez des analyses fiables
Enfin, lorsque l’on compare les statistiques, il est bon de savoir que les utilisateurs arrivent sur le même code, le même site  et donc interagissent avec le même contenu. Nous avons également ouvert de nouvelles perspectives sur la manière dont les utilisateurs se comportent, et nous voyons déjà des évolutions positives dans nos statistiques.
Pour nous, la meilleure chose concernant ce lancement est qu’il n’y a plus qu’un « unique » Lot18.com. Désormais il y a UNE expérience Lot18 pour chaque visiteur, quel que soit le device utilisé. Au final, notre équipe de développement est plus proche de l’activité de l’entreprise et peut agir un peu comme une extension du département relation client, en fournissant une meilleure expérience de commerce en ligne … ce qui ne peut pas être mauvais dans le secteur du e-commerce hautement concurrentiel !

»

Un super article de Vince Allen que je vous invite à suivre @vinceallen
Tout comme le site www.netmagazine.com
Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur le responsive, une super conférence de Stéphane LECOUTURIER en français : qui vous permettra probablement de clarifier votre vision du mobile en 60 minutes de démêlage de l’univers bouillonnant du cross-devices.
Et pour les Lyonnais, vous avez de la chance … cette conférence est reprogrammée à Lyon le 15 Mars 2012 au MAC.

Vincent Bouton

Directeur optimisation et web-analytics

Follow Me:
TwitterLinkedInGoogle Plus