Imaginez d’un côté un consultant UX observant, les yeux rivés, le parcours d’un utilisateur assis juste à côté de lui et l’oreille tendue à l’affut de toutes les informations que ce dernier échangera avec lui.

Imaginez ensuite un consultant Analytics, le nez fourré dans des milliers de données sur la fréquentation du site.

Imaginez à présent que nous mixions les deux…cela donne quoi ?
– Le data driven design
– …Pardon ?

Mais oui,  cette démarche centrée utilisateur et orientée data qui permet une analyse plus fine du comportement des visiteurs !

Bon nous en tout cas chez altima° on est convaincu que ces deux expertises sont indissociables et nous l’avons mise en place pour notre client lyonnais de l’année, une jolie marque de chaussures. Au vu des résultats obtenus, on ne compte pas s’arrêter là… On vous raconte :

Au programme

Côté UX :

  • 6 tests utilisateurs en mode Guerilla dans le centre commercial de la Part-Dieu. Une toute première pour altima° Lyon après avoir testé les sièges de l’aéroport pour une application liée au voyage !
    Des résultats au delà de nos attentes avec la rencontre d’ e-shoppeuses vraiment très diverses : de la fan de chaussures qui possède 60 paires (on vous rassure hiver & été inclus) et qui marche au coup de cœur… à l’e-shoppeuse plutôt réservée qui a besoin d’être rassurée car ce sera surement LA paire de l’année… bref de quoi obtenir des données quali vraiment riches !
  • 1 immersion en magasin et l’interview exclusive du meilleur vendeur de la région ! Son expertise : cibler le client en un coup d’œil et adapter ses conseils en fonction. Très bien, on retiens, si ça marche ainsi, alors le digital doit suivre !

Côté Analytics :

  • Un site analysé au peigne fin sur l’ensemble du parcours d’achat avec un regard expert porté sur tous les taux possibles : sortie, rebond, conversion, valeur de la visite, etc.  promis, on les a tous analysé !
  • La mise en place d’Hotjar sur le site afin de recueillir les zones de chaleur liées au mouvement de la souris de 2000 visiteurs, leur session vidéo et pour 500 d’entre eux leurs commentaires. De quoi ne pas s’ennuyer pour quelques jours…

Pour cette mission nous sommes donc deux consultants (UX & Analytics), mais le travail de recherche et d’analyse se fait en équipe !

On vous donne 3 petits exemples ci dessous si vous n’êtes pas encore convaincu !

1. Séduire le visiteur

Les données Analytics nous révèlent que le taux de clic sur la page d’accueil est quasi nul en dehors bien sûr du menu de navigation. Hotjar nous révèle même qu’une faible partie de la HP est vue puisque les utilisateurs scrollent très peu (notamment depuis les visites Ipad).

On se penche donc sur la question lors des tests utilisateurs et on apprend qu’en effet si la structure de cette HP est jugée plutôt très claire, le contenu lui n’intéresse que très peu les e-shoppeuses qui le trouve peu inspirationnel. On obtient même quelques conseils de leur part pour susciter davantage leurs intérêts !

2. Faciliter le choix

Nouvelle surprise lorsqu’on analyse la page liste. Moins de 1% des visiteurs s’attardent sur les avis client lorsqu’ils balayent les différents visuels produits de la page. Les tests utilisateurs nous le confirme : à l’unanimité les e-shoppeuses n’y accordent aucune importance et jugent la page chargée d’information ce qui nuit au balayage visuel rapide des produits. C’est uniquement une fois arrivé sur la FP qu’elles veulent tout savoir de la chaussure ! Des précisions qui ont donc une fois de plus toute leur importance.

3. Rassurer sur le produit

Un % très faible des visiteurs cliquent sur le lien composition dans la FP. On pourrait donc logiquement penser qu’il s’agit d’une section jugée peu importante… Or l’analyse des verbatims issus d’Hotjar ainsi que des tests révèle que les utilisateurs jugent la description du produit insuffisante notamment au niveau des informations relatives à la matière! Cette section a donc bien son importance mais manque de visibilité et le libellé est finalement peu engageant.

On pourrait continuer la liste mais finalement que faut-il retenir ?

Et bien…un client content, convaincu de la démarche et qui n’a pas tardé à imprimer la liste de nos recommandations pour sa roadmap digitale 2017 !

Et bien sûr des futurs e-shoppeurs satisfaits, qui trouveront plus facilement chaussure à leur pied une fois les recommandations appliquées!